Congrès de Versailles



©Thibault Camus

Le, 3 juillet 2017


Le Président de la République s’est livré aujourd’hui à un exercice inédit ; livrer un discours sur « l’état de la nation » à l’image du discours sur l’état de l’union de nos voisins Américains.

Pour Laurent HENART, Président du Parti Radical " Il est urgent de réformer en profondeur notre pays et d’insuffler la liberté nécessaire à des mécanismes trop longtemps entravés.

Mettre un terme à la prolifération législative, réduire du tiers les membres des trois assemblées, introduire une dose de proportionnelle aux élections législatives, renforcer la construction Européenne… sont autant de propositions que les Radicaux portent depuis longtemps.

Cependant nous estimons qu’il faut aller encore plus loin dans la rénovation de nos institutions et que l’équilibre du couple exécutif devra aussi passer par l’instauration du septennat non renouvelable.

Le Président de la République s’est donné un an pour mener l’ensemble de ses projets à bien. Nous souhaitons, pour notre pays, qu’il y parvienne. Les Radicaux sauront y prendre toute leur part et faire entendre leurs propositions".
 
Laurent HENART,
Président du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire