Disparition de François CHEREQUE : Réaction de Laurent HENART



Le, 2 janvier 2017


Avec la disparition de François Chérèque, la France perd l'un de ses grands syndicalistes. Il avait repris le flambeau de son père et savait, avec force, mais aussi avec lucidité, défendre ses idées. Pour lui, le syndicalisme allait au-delà de la défense contestataire des intérêts des travailleurs, il en a fait une force progressiste dans le dialogue social. Dès la négociation du plan de cohésion sociale de Jean-Louis Borloo, j'avais eu avec lui des échanges constructifs en tant que Secrétaire d'État chargé de l'Insertion professionnelle des jeunes.   


Je sais qu'il était aussi pleinement engagé dans sa présidence de l'Agence du service civique, avant que la maladie ne l'oblige à démissionner.   


François Chérèque était né à Nancy et nombre de Nancéiens rejoignent le bassin de Pompey dans la tristesse de cette nouvelle aujourd'hui. Je présente mes sincères condoléances à sa famille, et notamment à son père, Jacques.

Laurent HENART
Maire de Nancy
Président du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire