Epidémie de grippe - Le Parti Radical en appelle à une nouvelle gouvernance de la santé plus efficace et plus responsable !



 Le, 20 janvier 2017

 

Hôpitaux et cliniques saturés, urgentistes au bord de la crise de nerfs, médecins de ville débordés. Pour Nathalie DELATTRE, Secrétaire générale du Parti Radical « L’épidémie de grippe qui a débuté depuis un mois met en évidence l’échec de la politique de santé menée par Marisol TOURAINE, politique reposant sur les réductions de moyens, la suppression de lit d’hospitalisation, les déserts médicaux… Notre système de santé est à bout de souffle, et l’épidémie de grippe n’est que la goutte d’eau qui vient faire déborder le vase ».

Pour les Radicaux, la situation actuelle nécessite une nouvelle gouvernance de la santé plus efficace et plus responsable. En agissant notamment sur :

- La revalorisation de la médecine de ville, centrée sur un maillage de médecins généralistes sur l’ensemble du territoire en adéquation avec les besoins de la population.

- La prévention, en accentuant les campagnes de vaccinations à destination des personnes fragiles mais aussi à l’ensemble de la population pour éviter les épidémies.

- La responsabilisation des acteurs de santé et des patients, notamment en rendant les rendez-vous médicaux de prévention obligatoires avec une sur cotisation pour les non-observants.

- Un rétablissement de la confiance entre les pouvoirs publics et les professionnels de la santé, en permettant la coexistence d’un secteur sanitaire public et privé, basée sur la complémentarité, afin de définir un projet médical territorial commun.

- Une redéfinition des missions des structures d’urgences des établissements de santé,  en créant des maisons de santé multidisciplinaires adossées aux hôpitaux, pour les soins non programmés,  afin de réguler les flux de patients se pressant à l’urgence.

- Enfin, cela passe par la lutte contre les déserts médicaux, notamment en favorisant les nouveaux modes d’exercices (groupe, multi site, pluridisciplinaire …), en créant un dispositif d’incitation pour les médecins mobiles, et en développant la télémédecine et les nouvelles technologies.

 

Nathalie DELATTRE
Secrétaire générale du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire