Fin des prises d’otages : le Parti Radical témoigne son soutien aux familles des victimes et salue l’action des forces de l’ordre

Le 9 janvier 2015

La France fait face depuis mercredi à une situation dramatique avec l'attentat contre Charlie Hebdo puis hier celui de Montrouge et enfin celui, délibérément antisémite, de l'Hyper Kasher à Paris aujourd'hui. Le Parti Radical adresse un message de solidarité et de compassion aux familles des victimes, aux blessés civils, ainsi qu'à ceux des forces de l'ordre.

Le Parti Radical salue le professionnalisme et le sang-froid dont ont fait preuve les forces de l'ordre lors de ces événements. Nous ne devons pas oublier qu'avec deux victimes mercredi, ils ont payé un tribut important pour nous protéger.

Face à cette situation, les Français ont réagi avec courage et dignité. Dimanche prochain, à l'occasion d'un immense rassemblement, la réaction de la République pour défendre la liberté, la laïcité et la démocratie sera la meilleure réponse face à tout ceux qui prônent la haine de l'autre et la destruction de notre civilisation. Le Parti Radical a bien sûr convié ses membres et sympathisants à participer en masse à cette événement majeur.

Laurent HENART
Président du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Commentaire de NOET Gérard |

Merci Laurent de souligner le caractère anti-sémite de ces assassinats. Il convient maintenant de siffler la fin de la récréation et d'appliquer les lois de la République sans ce laxisme d'état qui perdure depuis trente ans. Il faut construire 30 000 places de prison, soutenir les enseignants en supprimant les allocations familiales aux familles dont les enfants ont une conduite délinquante ou irrespectueuse (par exemple, refuser la minute de silence), fouiller les cités pour les vider de leurs armes et des drogues, sélectionner les imams, expulser les étrangers délinquants ou irrespectueux des lois, et ... enquêter sur les liens financiers de certains de nos élus ou anciens élus avec des puissances étrangères, cela s'appelle un conflit d'intérêt, la loi est sévère pour les médecins ou pharmaciens sur ce point.
Merci aussi Raya d'avoir dit hier soir sur la 3 que le laxisme devait cesser et qu'il fallait insister sur l'éducation des enfants.
Gérard Noët

Ajouter un commentaire