« Grève des médecins : le Parti radical dénonce le passage en force sur le tiers payant généralisé »

Le, 30 Décembre 2014

Alors que la grève des médecins libéraux se poursuit et risque de se durcir, le Parti Radical dénonce l’absence de concertation mais aussi de cohérence de la part du Gouvernement. Cela est d’autant plus inquiétant que les professions réglementées sont devenues une cible permanente de l’exécutif socialiste qui veut en libéraliser certaines d’entre elles avec le projet de loi « Macron » mais en encadrer davantage d’autres, à l’image des médecins libéraux, avec celui pour la santé.
 
Pour le Parti Radical, dans la période de crise que nous vivons, tous les efforts devraient porter sur la création d’emplois et l’amélioration de la situation économique plutôt que sur la déstabilisation de professions organisées et encadrées sur le plan éthique. Cela est particulièrement vrai pour nos médecins, dont la qualité de diagnostic est reconnue dans le monde entier.
 
Le Parti Radical a toujours été prêt à soutenir les mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat ou l’accès aux soins de nos concitoyens mais il ne peut cautionner le passage en force de la ministre de la santé sur le tiers payant généralisé.
 
Loin de favoriser l’accès aux soins, le projet de loi santé semble avoir une seule priorité : un contrôle accru des médecins libéraux et une étatisation renforcée du système de santé. Or, le Parti Radical rappelle que c’est la solidarité et la pluralité, notamment à travers la coexistence d’un service public aux côtés d’une médecine libérale qui en ont fait son succès.
 
Pour le Parti Radical, il est donc nécessaire de poursuivre la mise en œuvre de mesures permettant à chaque Français, quelques soient ses revenus, de se doter d’une complémentaire santé mais aussi de poursuivre la réforme de l’Assurance maladie afin de laisser à chacun la liberté dans le choix de son médecin, public ou privé.

Marie-Catherine TALLOT
Secrétaire nationale en charge de la Santé

Revenir

Commentaire(s)

Commentaire de Vincent Peureux |

Et si le but inavoué de l'instauration du tiers payant pour tous était la mise en relief des dépassements d'honoraires ...qui échapperaient au tiers payant ?

Commentaire de LE FLEM Yves |

Entièrement d'accord avec vous, mais quel est le contre projet ou la loi proposée par le parti radical.

Ajouter un commentaire