9 décembre : Le Parti Radical célèbre la journée de la Laïcité

Le, 9 décembre 2016

Ce vendredi 9 décembre le Parti Radical célèbre la journée de la Laïcité. Adoptée le 9 décembre 1905, la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, inspirée par le Radical Emile Combes, qui mènera à l'instaurationde l'école laïque en France, constitue l’acte fondateur de notre République contemporaine.

La République, parce qu’elle est laïque, accepte le pluralisme religieux et philosophique, qui est une richesse, tout en veillant à ce que personne ne puisse remettre en cause la neutralité de l’État ni ne porte atteinte à l’ordre public.

Pour Laurent Hénart, Président du Parti Radical « À une époque où les religions sont exploitées par certains extrémismes, le respect de la Laïcité est une priorité. Ainsi, dans le dialogue à venir avec le candidat issu de la primaire de la droite et du centre, et afin de permettre le rassemblement nécessaire à l'alternance et bâtir une nouvelle majorité, le Parti Radical aura à cœur de défendre ses propositions issues du Manifeste 2017 notamment celles ayant trait au principe intangible de Laïcité, emblématique de notre famille politique ».

Pour les Radicaux, il est urgent et nécessaire que nos élus et fonctionnaires, premiers concernés par des difficultés pouvant apparaître dans le rapport avec leurs administrés, reçoivent une formation à la laïcité, afin de pouvoir gérer au mieux les situations délicates. Plus encore, nous souhaitons qu’au sein de chaque municipalité et administration soit désigné un référent laïcité à même de répondre aux difficultés juridiques et pratiques qu’ils pourraient rencontrer.

Aussi, à l’aune des événements qui ont touché la France ces dernières années, il est essentiel que soit mis en place un groupe de travail afin d’établir un cadre unifié et clarifié pour tous les sujets relatifs à la vie cultuelle.

Ce groupe regrouperait les représentants du Gouvernement, du Parlement, des collectivités locales, et des différents cultes. Il sera entre autres chargé d’examiner : 

- La mise en place d’une contribution pour un financement transparent de l’Islam de France.

- La création d’une Haute Autorité de la Laïcité, chargée de la bonne mise en œuvre de la législation sur la laïcité, qui pourrait être saisie par les collectivités publiques et associations en cas de difficulté pratique.

- La mise en place d’un dispositif visant à rendre obligatoire la signature d’une charte de la laïcité ainsi que la maîtrise de la langue française par tout responsable d'un culte religieux.

 

Communiqué de Laurent HENART,
Président du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire