Laurent Hénart : « L’abstention profitera aux extrémistes… »

Le, 17 mars 2015

Président du Parti Radical et du conseil national de l’UDI, le maire de Nancy, Laurent Hénart, était hier à Lons apporter son soutien aux huit candidats des deux cantons de Lons.

À Saint-Claude, où il ne présente aucun candidat, le Front National invite ses électeurs à voter pour la liste du Divers droite Jean-Louis Millet. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

À ma connaissance, les candidats investis par l’UMP et l’UDI sur ce secteur sont Claudine Morin et Frédéric Ollitrault. Cela doit répondre à votre question…

Pour ces élections cantonales, on s’attend à une forte abstention. À qui pensez-vous que cela profitera ?

L’abstention profitera forcément aux extrémistes. De Gauche comme de Droite comme le Front National, le NPA ou le Front de Gauche car leur électorat est très mobilisé. Plus la participation est faible, plus leur score risque d’être important. Et notamment dans les départements ruraux. Un phénomène qu’on observait auparavant dans des villes ouvrières…

Pensez-vous que le Jura fait partie des départements qui peuvent (re) basculer à Droite ?

Pour les états-majors nationaux, le Jura fait partie des départements où l’alternance est possible. D’autant plus que cette fois le renouvellement est général et que la Gauche n’a pas le vent en poupe, loin s’en faut. Le Parti socialiste a fait de la France l’Homme malade de l’Europe.

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire