Loi Macron : le Parti Radical dénonce le passage en force d'un Gouvernement sans majorité

Le, 17 février 2015

Alors que le Premier ministre a décidé de recourir à l'article 49-3 de la Constitution pour faire adopter, sans vote de l'Assemblée nationale, le projet de loi « Croissance et activité » dite loi Macron, le Parti Radical dénonce le passage de force et l'amateurisme du Gouvernement. Il constate surtout que l'unité nationale, si souvent évoquée par l'exécutif ces derniers temps, n'aura pas sauvé l'union des socialistes dont les antagonismes idéologiques ont repris le dessus. L'utilisation de l'article 49-3, souvent qualifié « d'arme nucléaire » est surtout la preuve cruelle de l'absence d'un cap économique clair alors que la France s'enfonce dans la crise et que le nombre de chômeurs ne cesse d'augmenter.

 

Laurent HÉNART,
Président du Parti Radical

Revenir

Commentaire(s)

Commentaire de le corre Philippe |

Les députés centristes ont manqué une occasion de démontrer leur originalité et de faire la preuve de leur indépendance vis à vis de nos "alliés" UMP . Cette loi, si imparfaite soit elle , est utile à l'économie. Une fois de plus,les petits jeux politiciens, dénoncés par les commentateurs politiques, se sont imposés.Pathétique !

Ajouter un commentaire