PLAN CLIMAT Une feuille de route ambitieuse sur fond d'incertitudes

Le, 6 juillet 2017

 

Plan climat : Bertrand Pancher salue une feuille de route certes ambitieuse  
Mais sur fond d’impasses et d’incertitudes
 

Alors que Nicolas HULOT, Ministre de la transition écologique, vient de dévoiler son Plan Climat, Bertrand Pancher, Député de la Meuse et Membre de la Commission du développement durable et de l’Aménagement du Territoire, salue une feuille de route ambitieuse et équilibrée tant au niveau national qu’international.

Sur la forme Bertrand Pancher salue la vision stratégique et de long terme de Nicolas Hulot qui n’a omis, dans la déclinaison de son plan, aucun des grands secteurs concernés (infrastructures de transport, logement, agriculture, santé…) et acteurs incontournables de notre politique climatique (industriels, particuliers, entreprises).

Bertrand Pancher salue également la priorité du Ministre de faire enfin rimer économie et écologie et de privilégier les aides pour les plus défavorisés.

Sur la méthode, le Député de la Meuse et par ailleurs Président du Think tank « Décider Ensemble » se félicite que Nicolas Hulot ai rappelé l’impérieuse nécessité d’appuyer désormais notre politique environnementale sur un vrai travail transversal entre l’ensemble des Ministères et sur une vraie concertation avec les citoyens et les consommateurs.

Si bon nombres d’annonces sur le charbon, l’exploitation des énergies fossiles, l’aide aux véhicules moins polluants, la fin des passoires thermiques, l’accélération du développement des ENR, le prix du carbone, sont particulièrement bienvenues l’un des bémols de taille demeure néanmoins le flou sur le modèle de production d’électricité : quid du remplacement des centrales nucléaires dont l’exploitation arrivera bientôt à terme ?

Bertrand Pancher regrette également que le Ministre n’ait pas suffisamment insisté sur la stabilité fiscale et réglementaire indispensable, notamment dans le domaine du logement, et sur la nécessité de cibler le rôle des acteurs.

Par ailleurs que penser de l’impasse faite dans cette présentation sur la Taxe sur les Transactions Financières européenne… ?

Aussi, si comme Nicolas Hulot l’a qualifiée, cette feuille de route se présente comme une colonne vertébrale à laquelle il conviendra de rattacher désormais un certain nombre de vertèbres, Bertrand Pancher en tant que parlementaire sera particulièrement attentif durant les mois à venir à la mise en œuvre de ces objectifs et particulièrement aux moyens qui leurs seront alloués – en particulier lors de la prochaine loi de finances.

Car si les ambitions sont au rendez-vous, la vigilance et l’exigence restent de mise !

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire