Plan étudiants : Des mesures attendues, des propositions intéressantes à confronter au réel et quelques interrogations



Le, 31 octobre 2017

Le gouvernement vient de présenter son « Plan étudiants » qui donnera lieu à un projet de loi « Accueil et réussite des étudiants » en décembre prochain. Ce plan s’appuie sur le rapport du Recteur Filâtre rédigé à l’issue d’une large concertation menée dans un temps très bref et dont il faut saluer la qualité.

Le Parti radical constate, avec satisfaction, que ces propositions reprennent largement celles contenues dans son communiqué du 18 juillet 2017 : Plutôt le profilage que le tirage au sort !

Nous nous félicitons notamment de l’abandon du tirage au sort aveugle au profit d’un dispositif de profilage intéressant bien qu’un peu complexe de prime abord. Il conviendra de mesurer l’efficacité de ce plan, dès l’été prochain, dans sa capacité à affecter de manière plus sereine l’ensemble des bacheliers 2018 et, à plus long terme, dans celle d’améliorer leur taux de réussite en licence.

Par ailleurs, nous apprécions que ces propositions laissent une large liberté d’adaptation aux universités, leur permettant un meilleur contrôle de leurs flux d’accès tout en respectant leur autonomie, et nous saluons les importants efforts financiers annoncés en faveur de l’accueil et de la réussite des étudiants dont nous veillerons à ce qu’ils figurent bien dans les prochaines lois de finances.

Nous nous réjouissons également de l’intégration de la sécurité sociale étudiante dans le régime général car c’était une mesure très attendue.

Des interrogations persistent cependant : sur la formation des professeurs principaux de terminale ou encore sur l’augmentation des capacités d’accueil en STAPS et en PACES.

En résumé, nous saluons l’annonce de mesures attendues. Nous resterons attentifs quant à l’efficacité des nouveaux dispositifs proposés ainsi que sur le déploiement des moyens annoncés. Nous espérons que le « Plan étudiants » constitue la première étape d’une politique jeunesse ambitieuse pour notre pays que nous appelons de nos vœux.

 

 

Gilles CRASPAY Anne-Sophie PALA MASSONI
Pierre ANSELMO
Secrétaire national à l’éducation      Présidente des Jeunes radicaux    
Président de la commission
des affaires culturelles et de l’éducation

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire