Planète terre, date limite de consommation : 2 août 2017

Le, 3 août 2017


Depuis hier, l’Homme a consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en une année. Nous vivons donc désormais à crédit sur les ressources naturelles. Tous les ans depuis le début des années 1970, cette « date limite de consommation », ce « jour du dépassement » arrive de plus en plus tôt. Pour subvenir à nos besoins, nous consommerions aujourd’hui l'équivalent de 1,7 planète par an.

A l’occasion de la COP21, la France est devenue le fer de lance mondial de la lutte contre le réchauffement climatique. Toutefois, l’actualité politique, avec le retrait annoncé des Etats-Unis de l’accord de Paris, montre que les enjeux restent immenses.

Les Jeunes Radicaux – UDI sont satisfaits de voir que le président de la République semble reprendre à son compte les engagements formulés par la France à l’occasion de la COP21. Ils encouragent le gouvernement à agir au plus vite pour que notre pays devienne un exemple, alors que la France demeure à l’heure actuelle l’un des plus mauvais élèves en matière d’empreinte écologique.

« Dans notre Manifeste, nous proposons des solutions comme la création de leviers d’actions contribuant à développer les investissements verts en France, l’optimisation de la gestion des déchets et notamment les déchets agricoles, le fait d’apporter un soutien sans limite à l’urbanisme durable, ou encore repenser l’agriculture afin qu’elle pollue moins tout en conservant voir améliorant ses qualités nutritives » explique Anne-Sophie PALA-MASSONI, Présidente des Jeunes Radicaux –UDI. « Bien que ne faisant pas partie des préoccupations premières des citoyens, car moins tangible que des problématiques comme le chômage, la sécurité ou le pouvoir d’achat, l’écologie est pourtant l’affaire de tous. L’écologie est en tout, et surtout conditionne tout ! » conclue-t’elle.

 

Anne-Sophie PALA-MASSONI,
Présidente des Jeunes Radicaux – UDI

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire