Rapport Filâtre : Une concertation réussie, des propositions claires, des décisions à prendre

Le, 30 octobre 2017

Le Recteur Filâtre a su mener, dans un temps très bref, une large concertation sur la réforme du premier cycle universitaire et l’amélioration de la réussite des étudiants.

Il vient de remettre à Madame la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, un rapport qui contient des propositions claires y compris dans l’analyse des dissensus, avec des propositions modulées pour les formations sous tension. Il convient donc, dans un premier temps, de saluer la qualité du travail mené par le Recteur Filâtre et de remercier le large panel de contributeurs qui y a été associé.

Pour sa part, le Parti radical s’est clairement prononcé, dès juillet 2017, pour un profilage des admissions. Il propose de mettre en œuvre, dans le respect de l'autonomie des universités et en accord avec les acteurs économiques, des poursuites d'études universitaires adaptées et sécurisées pour les bacheliers technologiques et surtout professionnels.

Les Radicaux estiment que ces formations plus réactives aux évolutions économiques et sociétales mais aussi plus adaptées aux capacités scolaires de ces étudiants, éviteront qu'ils ne se replient sur des formations universitaires classiques où ils échouent massivement.

Ils souhaitent que l’on laisse à tous les établissements d’enseignement supérieur, y compris les universités, le soin de recruter les profils les plus adaptés à leur offre de formation, à l'instar des procédures mises en œuvre pour l’entrée en C.P.G.E., en I.U.T. et en S.T.S.

Ils soutiendront les arbitrages de la Ministre dès lors qu’ils seront rendus en ce sens.

Gilles CRASPAY – Secrétaire national à l’éducation

Contact presse : Pierre ANSELMO – Président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation

culture-education@partiradical.net

Notre point de vue du 18 juillet 2017 : Plutôt le profilage que le tirage au sort !

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire