Réforme du collège : le Parti Radical dénonce un nivellement par le bas

Le, 15 avril 2015


Présentée par Najat VALLAUD-BELKACEM le 11 mars dernier, la réforme du collège vient d'être validée par la communauté éducative pour entrer en vigueur à la rentrée 2016. Le Parti Radical souhaite à cette occasion dénoncer la présentation démagogique dont celle-ci à fait l'objet et le nivellement par le bas qui a servi de justification pour son élaboration.

Alors même que l'école publique doit retrouver sa vocation d'ascenseur social, la ministre décide de supprimer tous les dispositifs conduisant à des classes qu'elle appelle « d'élite ». Cela est d'autant plus regrettable que parmi ceux-ci figurent les « classes européennes » qui sont le plus beau symbole pour nos enfants à l'heure où le nationalisme fait dangereusement son retour dans notre pays.

Pour les radicaux, l'avenir de la France passe par une Europe forte et nous n'avons d'autre choix que d'aller vers une intégration plus poussée face à une mondialisation qui avance à grand pas. Dans ce contexte, nous ne pouvons que nous indigner de ce gigantesque recul en arrière avec un arrière-goût de lutte des classes. Ce constat est d'autant plus désagréable que l'échec du gouvernement socialiste dans tous les autres domaines aurait pu le conduire, au moins, à investir massivement dans l'avenir de nos enfants. Malheureusement, il n'en est rien.

Communiqué de Gilles CRASPAY,
Secrétaire national du Parti Radical en charge de l'éducation, l'enseignement supérieur et de la recherche

Revenir

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire